Xavier DARCOS perd son calme et au tribunal administratif

Mauvais joueur le ministre, il a demandé au préfet de seine-saint-denis de s’exécuter en déférant au tribunal administratif tous les maires de gauche de notre département qui comme je l’avais souhaité, n’ont pas voulu appliqué cette mauvaise loi dite « du service minimum d’accueil ».

Le même ministre ne s’est pas empressé avec ses collègues d’engager la même procédure zélée à l’encontre des maires qui n’appliquent pas avec une constante opinion l’obligation de construire des logements sociaux à hauteur de 20% (Loi SRU).
Alors deux poids-deux mesures? Bon le préfet est débouté par le juge administratif qui comprend la difficile mise en oeuvre d’une loi d’exception.Le ministre va -t-il punir le préfet? A suivre.
Mr Darcos se portera volontaire pour venir lui même faire la garderie avec ses militants UMP, c’est probable.
Le gouvernement occupe « la galerie » tout incapable qu’il est à donner du sens à son action en ces temps de crise internationale.

Autres articles qui pourraient vous intéresser.