Martine AUBRY en piste pour le congrès national du PS

C’est hier samedi dans le XXème arrondissement que Martine AUBRY a confirmé notre dépot collectif d’une motion au congrès national de Reims . Pour le mode d’emploi, cela signifie que ce texte sera soumis au débat puis au vote de chaque adhérent du PS.
C’est le militant(e) qui par son vote déterminera la ligne politique du PS et l’équipe qui sera en responsabilité pour conduire le Parti Socialiste.
En étant la première signataire de cette motion, Martine AUBRY, Maire de Lille, indique ainsi sa disponibilité aux militants (es) pour être s’ils le veulent leur future première secrétaire.

Téléchargement ArticleAubry.pdf

Et j’étais à la Bellevilloise dans le XXème, justement pour soutenir cette démarche collective qui a tant manqué ces derniers mois à notre formation politique pour gagner la confiance des électeurs au moment des présidentielles.
Pourtant, nous avions donné plus de 60% de vote de confiance interne à notre candidate, et j’y ai activement contribué à l’époque. Mais cela ne suffit pas, quand la réelle envie du travail collectif avec tous n’y est pas; quand jour après jour, équipe comme électorat découvrent des annonces, des propositions plus « communicantes » que fondées sur les aspirations des gens de gauche.
Observons depuis, la séquence des cantonales et municipales: des milliers d’adhérents du PS ont forgé le rassemblement de la gauche (PS, PCF,Verts) et ont permis à des forces vives des communes de venir les rejoindre. Cette belle mobilisation a porté ses fruits, avec de belles victoires. Et la direction nationale du PS n’a jamais cru bon devoir mettre cette dynamique en valeur.
Les valeurs de gauche affirmées au plan local, ont été comprises par les électeurs, ils n’ont pas demandé de forger un accord avec d’autres formations centristes. Et la question qui nous taraude peut se résumer ainsi: « pourquoi notre parti est-il capable de gagner des élections locales et se trouve dans l’incapacité de franchir la confiance nationale ? »
Certainement parce que la direction nationale n’est plus capable de jouer collectif.
Telle une équipe de foot, il lui manque un entraîneur, qui repousse le bal des égos, pour rendre la fierté du travail en commun.
Et parmi les motions qui seront présentées au vote militant (e), Martine AUBRY est la seule à inscrire sa démarche dans un tel processus, car malheureusement, les autres sont trop souvent encore des rassemblements tactiques pour neutraliser voir empêcher « l’autre » d’avancer, puisqu’ils ne vivent que dans la perspective des présidentielles 2012.
Alors, Oui, trois fois OUI, aux côtés de Martine AUBRY, elle qui incarne bien les valeurs de gauche, nous allons collectivement faire de cette motion un nouveau départ pour le parti socialiste.

Autres articles qui pourraient vous intéresser.