Les petites anecdotes de Guadeloupe

En Guadeloupe, les histoires de familles sont « féroces », mais souterraines comme les sources. En effet dès que deux personnes se rencontrent, elles vont immédiatement chercher les origines les plus profondes de l’une comme de l’autre.
Le bourg est une référence primordiale certes,mais il faut aller plus loin pour connaître le hameau, la maison qui a vu vivre . Sûr, on est frère ou cousin, et là commencent tous les débats sur les histoires de familles, les terrains, les arbres généreux en mangues ou coco que l’un ou l’autre des « clans » a mal conservés. Vient ensuite le petit coup à boire: le ti punch pour les plus téméraires ou le jus maison pour les plus sages.
Mais au fait, pourquoi la rencontre? Oui, il s’agissait de se rendre service en trouvant ce bon coq, ou les crabes pour le dîner de demain.
On se sépare sur une affaire conclue et chacun repart en continuant à raconter les histoires petites et grandes de la famille, du bourg bref des Antilles toutes entières.
Une bonne partie de la journée s’écoule ainsi de belles rencontres en histoires locales

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.