La Rochelle & les universités vues de loin

Vu d’ici, les universités du PS qui vont s’ouvrir à La Rochelle n’ont guère d’importance. Tout juste deux trois lignes pour indiquer que le parti socialiste va se chercher un successeur à François Hollande au congrès national. Mais les luttes intestines n’ intéressent pas. Les guadeloupéens sont comme nous hyper inquiets de la dégradation continue du pouvoir d’achat. Et quand le gouvernement dit moins de services publics , ici on prend de plein fouet car tous produits importés sur l’île est d’un prix bien lourd.
Trouver un emploi est difficile en métropole? Ici terrain miné puisque les services publics restreignent les embauches.
Alors que propose le PS ? Silence pesant qui démontre qu’une conversion des engagements socio économiques de notre parti s’imposerait. La mondialisation est omni présente sur l’île me fait on remarquer: influence de proximité des USA; très grosse présence économique du géant brésilien sur les produits de première nécessité comme sur la pêche et un pétrole inabordable. Que proposer?
Et la lecture quotidienne du journal « France Antilles » ne rassure pas: depuis les municipales dernières; des équipes d’élus sont confrontés à l’avis de la chambre régional des comptes: partout des déficits et des communes si étranglées qu’elles ne peuvent investir le premier euro.
Je dirai à mes amis qui vont faire le déplacement en Charentes maritimes, analyser ces données, répondez y par une offre de services compréhensibles par les petites gens et un grand pas sera franchi. Car vu de la Guadeloupe, ou bien de notre département populaire de Seine Saint-Denis, les préoccupations sont similaires.

Autres articles qui pourraient vous intéresser.