La Vallée, polar de Bernard Minier

C’est fou, comme parfois une rencontre fortuite avec un livre, vous transforme parfois en aficionado . Le hasard d’une recherche d’un tout autre auteur sur le coin des livres policiers m’a passé à acheter mon premier Minier… En ouvrant « NUIT », j’ai eu plaisir de m’attacher à ce policier Martin SERVAZ. Le décors, les histoires partent toujours de Toulouse, le commandes et les Pyrénées .

Brenard MINIER a une écriture fluide mais d’un noir qui parfois vous pousse à faire une pause.

Sans vouloir dévoiler son dernier roman « LA VALLEE » je conseillerai aux profanes de commencer à lire Nuit, puis Soeurs, et M avant.

Non pas que chaque livre se suive absolument…Mais le héros Martin SERVAZ vieilli, mûri de page en pages…

La VALLEE est une imaginaire encaissée dans ces belles vallées et forêts des Pyrénées . Imaginaire, elle concentre donc toutes les histoires sordides que la police d’investigation découvre parfois avec un feutre signalé. Et puis l’imaginaire permet aussi de toucher du doigt les violences extrêmes chez certains mineurs…

Stop! Je vous laisse découvrir.

Moi j’ai une question à poser à l’auteur Bernard MINIER, en ayant refermé le roman: n’est-ce pas la boucle qui nous a fait découvrir Servaz;;;Et désormais le cycle est bouclé, un autre personnage apparaîtra désormais dans votre prochain roman?

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.