Détention de mineurs palestiniens par Israël

Audition des Palestiniens

Gilbert Roger, président du groupe d’amitié France-Palestine, reçoit au Sénat en présence des sénateurs Xavier Iacovelli, Gisèle Jourda et Jean-Pierre Vial, une délégation palestinienne pour évoquer la situation des mineurs palestiniens détenus en Israël.

Les conventions internationales aux oubliettes 

Chaque année, en moyenne 700 enfants mineurs sont arrêtés, interrogés et détenus par l’armée israélienne. Ils sont  jugés par les tribunaux militaires. La plupart sont accusés d’avoir jeté des pierres. Faits pour lesquels ils peuvent désormais encourir jusqu’à 20 ans de prison.

 mineurs interrogés sans avocat présent

Gilbert Roger décide de saisir au nom du groupe d’amitié le ministre de l’Europe et des affaires étrangères pour savoir quelles démarches l’Etat français compte entreprendre afin de rappeler à Israël que les conditions de détention des détenus palestiniens, surtout lorsqu’ils sont mineurs, doivent être conformes aux obligations prévues par les conventions internationales.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.