Revalorisation des stages

L’indemnité minimale des stagiaires s’élève désormais à 554 € par mois, soit près de +10% en cette rentrée, près de +20% depuis décembre (pour les stages à partir de 2 mois). Cette revalorisation est un nouveau signe de considération pour les stagiaires, qui s’inscrit dans l’ensemble de mesures adopté dans la loi sur les stages : indemnités non imposables, interdiction des stages de plus de 6 mois consécutifs au sein d’une même entrepris, temps de travail aligné sur celui des salariés de l’entreprise, bénéfice de tickets restaurant et de réductions transport quand elles existent dans l’entreprise, … Ce sont là de réelles avancées pour les 1,2 million de jeunes, lycéens ou étudiants, qui, chaque année, bénéficient d’un premier contact avec le monde du travail par l’intermédiaire du stage.

Autres articles qui pourraient vous intéresser.