Visite du site du fort de Vaujours

Fortvaujours (2)A mon initiative, le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) et l'entreprise Placoplatre, propriétaire d'une partie du site, ont organisé une visite du site de Vaujours avec la réalisation de mesures en présence des deux préfets de Seine-Saint-Denis et de Seine-et-Marne et d'élus des deux départements la semaine passée.

Cette visite fait suite à la pétition d'un collectif d'associations dénommé "Sauvons la Dhuis" demandant la vérité sur la radioactivité et les pollutions du fort de Vaujours. Je les ai rencontré avec mes collègues sénateurs.

Il faut savoir que le fort de Vaujours est une ancienne fortification militaire, utilisée de 1951 à 1997 par le CEA pour y développer les détonateurs des bombes atomiques de l'armée française. Il est situé à quelques kilomètres de Paris sur le territoire de trois communes : Courtry, Coubron et Vaujours, à cheval sur les départements de la Seine-Saint-Denis et de la Seine-et-Marne.

Pendant des années, le CEA y a pratiqué plusieurs fois par jour, à l'air libre puis en salle, des essais nucléaires dits sous-critiques (ou tirs "froids"), qui consistaient en l'explosion de bombes atomiques factices construites autour de sphères d'uranium 238. La majeure partie du site (30 hectares sur 45) a été rachetée en 2010 à l'Etat français par la société Placoplatre, qui a pour projet d'y réaliser une carrière de gypse à ciel ouvert. Les 15 hectares restants sont la propriété de la Communauté d'agglomération Marne et Chantereine.

La société Placoplatre a demandé une mesure contradictoire en présence des services de l'Etat assistés de l'ASN (Autorité de sûreté nucléaire) et de l'IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire), des élus, des associations accompagnés de la CRIIRAD (Comité de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité), s'ils le souhaitent, et des bureaux d'étude afin de mettre fin à la suspicion de radioactivité qui pèse sur le site. La CRIIRAD a décliné l'invitation de Placoplatre, faute selon elle d'éléments suffisants permettant d'effectuer un travail rigoureux.

Je contineurai à suivre avec attention ce dossier afin que toute les mesures de précaution soient prises par la société Placoplatre.

Autres articles qui pourraient vous intéresser.