Sécurité: une affaire de tous!

Police Jeudi 23 décembre, j'avais pris l'initiative de demander au préfet Ch LAMBERT de venir dialoguer avec un "panel" de citoyens (es) sur l'insécurité et ce sentiment vécu chez beaucoup de nos habitants (es). C'est donc devant une centaine de bondynois, que durant plus de deux heures, sans "chichis", le préfet et le maire ont dialogué avec eux.

Représentants des locataires, de copropriétés, parents d'élèves, sportifs, centres sociaux, représentants de l'éducation nationale, victimes d'agression, membres de bureaux des conseils consultatifs de quartiers et commerçants ou médecins, chacun a pu s'exprimer, interpeller dans le respect comprendre et surtout proposer des solutions.

Police municipale, comme police nationale étaient aussi là pour entendre et répondre; et pendant plus de deux heures tout, absolument tout a été abordé permettant au préfet d'entendre la parole citoyenne. Il était accompagné des directeurs des grands services: police judiciaire, renseignement, sécurité routière et gir (groupement qui intervient sur les trains de vie anormaux).

Rendez-vous a été pris dans deux mois pour avec les même faire le point précis des engagements en matière d'amélioration de la sécurité dans notre ville.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.