LA SEINE SAINT DENIS LE VAUT BIEN

Depuis quelques semaines, la Seine
Saint Denis est au premier plan des médias dans des domaines aussi
divers que variés que le vote d’un budget de révolte par
l’assemblée départementale, les problèmes de sécurité dans
certains quartiers, le changement de Préfet..

Sans vouloir faire dans
l’angélisme, ni nier la réalité, il nous faut constater que le
gouvernement ne s’y prend sûrement pas comme il faut. Il ne sert à
rien de venir parader dans le Département – Brice Hortefeux à
Tremblay, Eric Besson à Livry-Gargan, hier et Nicolas Sarkozy
aujourd’hui sans amener de vraies réponses aux problèmes de nos
quartiers.

Je l’ai dit et le répète à
chaque fois, je regrette le manque de dialogue, de confiance entre
notre population et la police. Les opérations « coup de
poing » ne sont efficaces que temporairement. Il faut un
travail de longue haleine et de partenariat véritable avec les élus,
les associations, les enseignants. Mais il nous faut aussi des vrais
effectifs de police, des commissaires qui, à peine arrivés, partent
déjà.

  • Il est de notre responsabilité
    de Politique que de permettre aux salariés des transports publics
    quels qu’ils soient, de travailler en toute sécurité.

  • Il est de notre responsabilité
    de Politique que d’offrir un réseau de transports de proximité
    aux populations de nos quartiers durement touchées par la crise

  • Il est de notre responsabilité
    de Politique que de donner toutes ses chances à notre jeunesse,
    mais sans complaisance envers celles et ceux qui souhaitent que les
    quartiers restent tels qu’ils sont : un lieu d’économie
    souterraine.

Mais la Seine Saint Denis ce
n’est pas que cela !!!!

Il s’y passe aussi des évènements
positifs  tels que la venue de Samuel L. Jackson à Bondy, la
visite des cadres de Veolia dans notre département, la construction
de la cité du Cinéma de Luc Besson et des projets ambitieux dans
les communes.

Alors la banlieue elle est belle!
La venue de Samuel L. Jackson à Bondy prouve que l’on peut
s’intéresser à la réussite dans nos quartiers. Et voir ces
jeunes qui réussissent en particulier à travers l'ESJ-Lille ou le
Bondy-Blog voilà l'échange permis grâce à la détermination de
Monsieur l'ambassadeur des Etats-Unis Rivkin passionné par notre
richesse de créativité que nous ne remercierons jamais assez.

Discrimination, place des
minorités, positive attitude, cinéma… un échange questions
/réponses qui aurait pu durer des heures et que vous pouvez voir sur
le Bondy Blog.

Quand nous recevons les cadres de
Veolia dans le département, nous sommes fiers de leur présenter la
reconquête urbaine du département via les Grands Moulins de Pantin,
le Stade de France de leur expliquer notre vision du développement
économique autour du Canal de l’Ourcq ou des Docks à Saint-Ouen.

Je terminerai par ma ville où j’ai
présenté, devant le comité d’engagement de l’ANRU notre Projet
de Rénovation Urbaine
le 15
avril dernier, qui a pour ambition de renforcer l’intégration de
notre commune dans la métropole parisienne en définissant les axes
prioritaires de développement à l’horizon 2030.

L’aménagement d’un front
urbain le long de l’axe du canal de l’Ourcq et de l’ex RN3 avec
les villes de Bobigny, Noisy-le-Sec et Romainville représente un
enjeu stratégique du développement urbain de Bondy, identifié
notamment par le recours à une procédure de Zone d’aménagement
concerté (ZAC). La requalification de l’ex RN3 en boulevard urbain
permettra, elle aussi, d’amorcer une dynamique de développement
urbain en créant une continuité urbaine entre le nord et le sud de
la commune.

Autre priorité de développement
de la commune, le projet d’aménagement du pôle gare RER E et T4,
présenté à la population en réunion publique le 8 avril dernier.
Cet important dossier de réaménagement conduit en partenariat avec
le STIF et la Région Ile de France a pour objectif de renforcer la
fonction tertiaire et commerciale de cette entrée de ville.

Enfin, la création d’un centre
ville rassemblant commerces et services autour de l’hôtel de
ville, avec notamment la mise en place d’un marché sur la place du
11 novembre, au cœur du futur éco-quartier de Lattre de Tassigny,
devrait être achevée en 2014.

Notre département vaut mieux que
ce l’on lui prête.

Autres articles qui pourraient vous intéresser.