Sauvons l’hôpital public, il est menacé par le gouvernement

NOTRE HOPITAL JEAN VERDIER AUSSI   !

Après – la privatisation de La Poste

           – la réforme désastreuse des lycées

           – la nouvelle carte judiciaire

le gouvernement de Nicolas Sarkozy s'emploie aujourd'hui à achever le service de santé publique.

Et pour Jean Verdier, le CHU (centre hospitalo universitaire) se voit grandement menacé dans son fonctionnement par la direction de l'APHP. Cette dernière à la solde du gouvernement amplifie même les suppressions de postes (4 OOO médecins et services de soins) en ne citant d'ailleurs même aucun établissement hospitalo-universitaire au delà du périphérique. L'APHP se bunkérise dans Paris intra-muros.

Pire dès le 1 er avril (un mauvai poisson) le directeur général de l'APHP prévoir de fermer purement et simplement les gardes de radiologie à Jean VERDIER.

On comprend vite ce que cela signifie, car une urgence sans radio…ça ne fonctionne pas.

L'objectif est clair vous faire soigner dans le privé ou à l'étranger, si vous en avez les moyens. La médecine pour les riches revient à grands pas!

Décidément, ce gouvernement ultra liberal tient à s'attaquer à tous les fondements du Conseil National de la Résistance, et notamment le service public.

Les deux grands principes du système de protection sociale français sont le libre accès aux soins et l'égal accès aux soins. Force est de constater que ces deux principes sont en danger : les différentes réformes s'inscrivant uniquement dans une logique comptable empêchent aujourd'hui de nombreux Français de se soigner : franchises médicales, déremboursements de nombreux médicaments. Le poids du budget santé pèse de plus en plus lourd dans le budget des  ménages ! Quant au Président Sarkozy qui s'est fait élire, entre autres promesses, sur le remboursement des frais dentaires et de lunettes, il a vite oublié celles-ci…

La loi Hôpital Patient Santé et Territoires, adoptée en juillet 2009  a définitivement compromis l'égalité dans l'accès aux soins. Loin de répondre aux besoins des patients, l'hôpital public s'enlise dans une réforme de centralisation, de regroupements d'établissements qui se basent uniquement sur des logiques de rentabilité supposée au détriment d'un juste accès aux soins.: suppression de 3000 à 4000 emplois, fermetures de services tels que les centres IVG ou le service de garde de radiologie de Jean Verdier. Ainsi se développe une médecine à deux vitesses! C'est inacceptable !

La mise en place des agences régionales de santé en  juin 2010 participe de cette même logique! Quand le principe  de service public de santé s'efface devant la volonté de tout rentabiliser, c'est la mort de l'hôpital  à coup sûr !
 

NE LAISSONS PAS FAIRE CELA! 

Montrons notre attachement à l'hôpital public et au service public de santé! la Santé n'est pas un bien comme un autre  soumis à la seule loi du marché !

Souvenez-vous, la ministre de la santé a su dépenser 700 millions d'euros auprès des groupes pharmaceutiques pour acheter des vaccins H1N1 dont on ne sait que faire!

Enrichir les groupes pharmaceutiques , oui! Mais sauvez et promouvoir l'hôpital c'est loin de sa conscience!

 Jean- Paul Huchon , président socialiste du  Conseil Régional qui , dans son programme pour les prochaines élections régionales, présente un vrai programme de défense du service public de la santé: rénovation des lieux de soins, soutien financier pour inciter les étudiants du secteur médical et para médical à s'installer dans les quartiers sous-dotés, aides à l'ouverture de maisons de santé,  création d'un Pass Contraception pour un accès gratuit à la contraception, ouverture d'un observatoire de la santé au travail, prévention des addictions, lutte contre l'obésité, dépistage des maladies rares …. C'est un milliard d'euros qui seront consacrés à la Recherche, l'Université et les Hôpitaux, par la région Ile de France.
Pour un vrai service public de santé fort

pour un hôpital public performant répondant aux besoins de tous les Français 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.