Quand la suppression de la Taxe Pro fait des vagues

Non seulement les élus (es) de gauche souvent et majoritairement en responsabilité dans la conduite des départements et régions décriaient le hod hup de N. SARKOZY; mais désormais ce sont les sénateurs UMP qui emboitent le pas.

Car voilà une nouvelle fausse bonne idée de ce président: bonne car s'il est vrai que la la taxe pro n'a pas une assiette assez large – les produits financiers des banques  lui échappent- la supprimer totalement c'est mettre à genoux les collectivités territoriales!

Oui à genoux, car dans le projet adopté à l'Assemblée Nationale et demain au Sénat, il manquera 17 millions d'euros aux collectivités locales avec en prime l'incertitude totale de compensations actives sur leurs budgets n+1, n+2…

Et quel président de conseil général ou régional, quelle communauté d'agglomération ou rurale ira  désormais investir dans une zone d'aménagement artisanale ou industrielle si aucun impôt ne vient couvrir les frais énormes mis en oeuvre pour des implantations d'entreprises?

Et les ménages, encore et toujours eux au premier rang pour payer car de fait , l'absence des 17 millions ? eux encore eux, et avec le bouclier fiscal les plus riches contribuables seront exonérés de toute contribution complémentaire.

J.P. RAFFARIN et ses mais sénateurs UMP l'ont bien compris en refusant pour l'instant de voter la suppression de la taxe pro, il a aussi raison de rappeler que 75% des investissements en France sont commandés par des collectivités locales. Iront-ils jusqu'au bout de leur clairvoyance ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.