Congrès des Maires de France, N. SARKOZY se dérobe !

Il sait que les réformes qu'il engage sur l'avenir des territoires ne plait pas à grand monde. A gauche, il le sait, mais pire à droite et l'exemple de JP RAFFARIN au Sénat contre la disparition de la taxe pro en est un exemple.

Le congrès des Maires de France est la traditionnelle occasion pour le Président d'aller à la recontre et au dialogue avec les élus (es) locaux.

Cette année , dérobade! Il invite 700 maires triés sur les fichiers à venir au palais de l'Elysée écouter la divine parole. Mascarade.

Voici le communiqué du Parti Socialiste:

M. Sarkozy et son gouvernement proposent un bouleversement majeur de
l’organisation territoriale et des finances locales. Ces projets
suscitent l’inquiétude légitime des Français et des élus. Ils
aboutiraient, en effet, à recentraliser et à étouffer
financièrement les collectivités ; ils aggraveraient l’injustice
sociale et les inégalités territoriales ; ils représenteraient une
manipulation électorale.



Les maires de France, réunis en congrès les 17 et 18 novembre
prochains, attendaient des explications du Chef de l’Etat.
Craignant probablement leur colère et leurs protestations, M.
Sarkozy a décidé de ne pas se rendre au congrès, privant ainsi les
maires d’un véritable échange républicain.



Il a décidé au contraire de convoquer les présidents des
associations de maires à l’Elysée le vendredi 20.



Devant cette dérobade, le Parti socialiste ne se rendra pas à
l’Elysée. Il invite M. Sarkozy à assumer les responsabilités de
sa charge et à accepter de venir dialoguer avec les maires le 17
novembre.



Il appelle, par ailleurs, les maires à se mobiliser massivement à
cette occasion pour faire entendre leur voix.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.