Les maisons à 15 euros, et puis?

Dans la proposition gouvernementale, l’acquisition de maison à 15 euros par jour sous certaines conditions de ressources donnerait presque un coup d’éclat au texte de mme Boutin. Hélas à y lire de plus près, son projet de Loi est surtout une levée des contraintes de la Loi SRU (avec les 20 % de construction de logements sociaux). Verrons-nous à Neuilly sur Seine, ville qui bat tous les records de constructions sociales,sortir de terre de belles petites maisons sur l’île de la Jatte?
Aurons nous le plaisir d’en inaugurer au Raincy ou à Gournay sur Marne? J’en doute. J’en doute d’autant plus que le prix du foncier est exorbitant en région parisienne et donc quel maire va acheter à prix d’or des m2 de fonciers pour "étaler" des maisons de ville ? Peu en réalité.
Même si sachez le, nous travaillons à la réalisation d’un projet avec 15 maisons sur BONDY, en lien avec l’immobilière 3F (je ne suis pas obtus ).
Ne pas opposer les deux fonctions du parcours résidentiel, location puis acquisition possible, mais le devoir d’un Etat est de régler la pénurie de logements, et là, les dispositions ne règlent rien puisque la ministre se couche devant ces élus qui bloquent toute idée de relance de la construction du logement social.
Mme BOUTIN, s’étonnait de trouver les caisses pleines chez les collecteurs du 1% logement et certains organismes de logements; alors chiche, arrivera t elle à faire acheter les terrains des hôpitaux actuellement en friche au RAINCY, et fera t elle construire un programme mixte locatif et accession sociale?
Vous vous en souvenez, je m’étais porté candidat pour acheter ces terrains et faire des opérations sociales avec Bondy-habitat, sans succès, le dossier de la vente, voir de la préemption par la ville est désormais endormi.
Le projet de Loi pourrait n’être que de la poudre aux yeux.

Autres articles qui pourraient vous intéresser.