Prêts bancaires à taux variable: plus dure sera la chute

Selon une récente enquête, plus de 35 000 familles sont aujourd’hui confrontées au "piège" des taux variables proposés par leur banque pour leur acquisition de bien immobilier.
Allons nous voir comme aux USA des familles ruinées par les généreuses banques qui comme chacun le sait aiment plus prêter aux riches et en bonne santé qu’aux pauvres et malades.
Le gouvernement va-t-il laisser faire ou imposer aux banques une solution de sortie de crise financière pour ces familles, souvent des primau accédents à la propriété.
Une fois encore, le risque bancaire tourne toujours mal pour les même!
A suivre car hélas, il y a fort à parier que parmi les 35 000 familles certaines habitent notre département et donc notre ville.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.