La vie mélancolique des méduses

Un roman d’espionnage de François LEOTARD, ou plus exactement un roman sur la vie quotidienne des espions: celles et ceux qui vievent une vie normale entre deux missions.
Ils n’existent pas vraiment, d’où cette expression de méduses qu’on ne voit pas. Une annonce codée dans un journal, un rendez-vous en un lieu particulier, la définition d’une mission et le changement de vie, d’intimité, de nationalité. Tuer pour le compte d’un Etat impersonnel, mais tellement présent. Et puis cette machine peut même vous faire disparaître.
Un roman intimiste d’un auteur que je découvre, une promenade entre le présent et le passé, la raison d’Etat et l’être humain.

La vie mélancolique des méduses, François LEOTARD. Roman édité chez GRASSET.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.