Eurotunnel: la cata!

Il faut surement se méfier des mélanges public-privé pour des opérations d’équipement d’ampleur. La déconfiture des banquiers qui voulaient gagner beaucoup d’argent sur l’exploitation du tunnel cherchent désormais à s’en sortir le moins mal possible. Par contre les "petits porteurs", bref l’actionnariat populaire risque simplement de constater sa perte sèche. Il convient donc que la Nation fasse un geste en leur direction. Et là les choses vont sûrement être plus complexes. On a vu l’actuel gouvernement être plus avenant avec le crédit lyonnais et ses déboires aux USA qu’il ne l’est avec les communes endettées à l’époque pour des énergies de substitution comme la géothermie!

Et ce tunnel va -t-il tout simplement fermer ses portes? Personne n’ose y croire.

Autres articles qui pourraient vous intéresser.