8 Mai, comme dans chaque ville et village

Img_0040Tradition diront certains, pour moi devoir de mémoire, devoir de transmission entre générations d’une page de notre histoire d’Humanité.
Avec toujours autant de plaisir et de respect, j’aime que nous soyons à l’unisson du monde des anciens combattants et des jeunes générations, car il y a toujours quelques enfants présents pour les cérémonies du souvenir.
Moment de lecture des messages des anciens combattants, mais aussi quelques "mots" du Maire. Cette année, j’ai voulu redire que notre pays a la chance de vivre libre parce que beaucoup d’autres peuples se sont engagés en 39/45 pour nous rendre cette Liberté. Combattants des forces armées, combattants de l’ombre et de la résistance, combattants des camps de concentration et d’extermination. Rien, aucune page de l’Histoire ne doit être tournée.
Mais notre pays riche et "civilisé" doit aussi être exemplaire, car la Paix est toujours un équilibre fragile. Il faut empêcher la prolifération des armes nucléaires, certes (en référence à l’Iran) mais il nous faut être exemplaire et savoir arrêter la course à l’armement.
39/45 et les années suivantes, la chute du mur de Berlin de la logique des blocs doit aussi pour les Européens être l’occasion de faire une belle et juste place aux pays émergeants (comme la Pologne, la Tchéquie….).
Voilà quelques idées transmises au cours de ma brève allocution.
Car être Maire, c’est aussi situer l’action locale dans le temps.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.