Alors Fadela, le CIV se tiendra-t-il ?

Mais c’est quoi un CIV ?   un comité interministériel des villes. En clair une réunion où chaque ministre participe avec ses financements à la mise en oeuvre de "la politique de la ville" car la secrétaire d’Etat a un tout, tout petit budget.

On sait bien que l’omni président avait fait une conférence de presse en direct live de son palais doré pour annoncer à la veille des municipales monts et merveilles pour la banlieue, même que le président  avait indiqué s’occuper de l’implantation d’une agence bancaire au nord de notre ville.

Comme vous l’avez constaté, point de banque, point d’actions complémentaires sauf un bidouillage parlementaire pour changer discrètement les modes de calcul de la dotation de solidarité urbaine pour donner moins aux villes qui y sont élligibles (comme Bondy près de 100 000 euros de moins).

Alors d’annonces en annonces, de calendriers en agendas, la secrétaire d’Etat F. AMARA se morfond sans moyens pour mettre en oeuvre son programme d’enfer.

La droite est toujours la droite: elle donne moins aux pauvres et enrichit les riches, Fadela fait semblant de l’ignorer.

Autres articles qui pourraient vous intéresser.