Des Bulgares, esclaves modernes & miséreux

J’avais déjà commis une note sur le difficile sujet de ces hommes, bien souvent, qui quitte leur pays pour un plus moderne de l’Union Européenne.

Absurde situation qui les poussent à quitter cet ex-pays de l’EST si miséreux que désormais, on apprend la venue en Bulgarie de chinois et coréens pour remplacer la main d’oeuvre absente pour les travaux des champs et de la reconstruction. Car dans le paradoxe, des fonds européens arrivent en masse pour élever le niveau de ces nouveaux entrants dans l’Union.

On comprend dès lors le refus d’une partie de nos électeurs quand on leur parle d’Europe.

Et nos villes sont envahies de pauvres gens qui vivent souvent de mendicité et aussi, il faut le dire de travail au black dans les métiers de la construction, avec de longues queues devant les magasins type batkor à Pantin ou la Plate forme du bâtiment à Villemomble.

Cette situation n’est pas acceptable, et crée des conflits avec celles et ceux qui attendant un logement depuis parfois des années finissent par croire (et pourtant il n’en est rien) que nous allons les loger.

Alors oui, je le dis fermement, on ne peut pas laisser les élus locaux bien seul devant ce phénomène, pour gérer les évacuation des bidonvilles. Nous avons eu à le faire ce matin et franchement ce n’est pas chose facile pour notre équipe et nos collaborateurs. C’est pour cela que j’ai adressé une lettre au préfet de Région et aux associations d’élus locaux de toutes tendances pour qu’une table ronde d’ampleur régionale soit organisée par l’ETAT, car ce phénomène dépasse les compétences de la seule préfecture du 93 qui je veux le dire était à nos côtés pour gérer ce dossier si difficile.

Car l’ Etat doit prendre toutes ses responsabilités dans le dialogue avec les autorités bulgares, voir roumaines.

J’attends la réaction du Préfet de Région.

Téléchargement bulgares_demande_de_table_ronde_au_prfet_de_rgion.pdf

Autres articles qui pourraient vous intéresser.