L’UDF semble découvrir les délocalisations

Grand bien nous fasse, il aura fallu 39 jours d’une grève de la faim inconvenante dans la prestigieuse assemblée nationale pour que le gouvernement s’aperçoive des méfaits des délocalisations à l’intérieur même de l’hexagone.
Certes Jean Lassalle, député UDF y va de son particularisme avec le béret enfoncé sur le crâne. Mais au fait, votre parti, mon cher député est plutôt timide quand il s’agit de réguler l’économie. Les ministres en perpétuelles compétions ont sorti les finances d’Etat plus celles de Total pour vous faire plaisir et garder dans votre circonscription l’usine japonaise.
Allons, engageons le débat sur l’économie mondialisée et la capacité d’un gouvernement à agir pour développer en France même une filière industrielle.
Je serai aussi attentif à vos votes quand le gouvernement libéralisera encore un peu plus la société!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.