L’arrêté municipal anti-jeunes à Montfermeil, une nouvelle escalade

Le Maire de Montfermeil vient de prendre un arrêté municipal interdisant la circulation de jeunes en centre-ville. Sur la forme il semble qu’il ne veuille pas plus de trois jeunes ensembles au coeur de sa cité, sinon retenus au poste de police pour 4 heures maximum en attendant…Les parents.
Franchement, qui va penser qu’une telle mesure est digne d’efficacité? Quelle image rend-il à notre département?
Quand arrêterons-nous de voir une classe d’adultes se couper chaque jour un peu plus de la jeunesse?
Circulez, il n’y a rien à voir, retournez dans le quartier des Bosquets puisque là il n’y a pas d’arrêté limitant la libre circulation de la jeunesse!
Grâce au Ministre BORLOO, Le maire de Montfermeil est désormais depuis quelques semaines vice-président du Conseil National des villes (instance de concertations entre élus association et ministère de la ville), cela en dira long sur la véritable pensée de Borloo si celui-ci ne dit rien et surtout ne fait rien pour abroger une telle décision!
Travail de Mémoire: n’était-ce pas en Afrique du Sud au temps de l’apartheid le plus dur que le gouvernement blanc avait interdit à plus de trois noirs d’être stationnés ensemble en ville, assimilant cela à un trouble de l’ordre public et début de manifestation?
Nelson Mandela, au secours!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.