L’année commence bien?

Sous les feux des projecteurs de la presse et de la vindicte politico-UMP, notre département, et notre bonne ville de BONDY avaient du mal à prouver que nous avons des talents et un avenir dans ce coin de France. La stigmatisation avait d’ailleurs atteint son paroxisme avec le projet gouvernemental d’instaurer en plus le couvre-feu.
Depuis, nous avons, tant individuellement que collectivement [en particulier dans toute une série de réunions publiques] voulu reconstruire notre dignité.
Le 31 arrivant, on nous promettait en plus un regain de tensions avec des voitures brûlées en nombre. Les bondynois et en particulier nos jeunes sont responsables; seules 2 épaves de voitures ont été touchées cette nuit.
Mais n’oublions pas que nous devons obtenir de ce gouvernement des actes concrets pour rendre la dignité et l’espoir à ce département.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.