FORUM : 2EME JOUR

La première matinée du forum des autorités locales a du se plier au rythme voulu par le maire de Caracas : trois heures  de retard, une conférence de presse sur la tribune même du forum, les élus locaux ont donc manifesté leur mécontentement. Car en plus, nous avons du subir la concurrence verbale entre l’actuel maire de la ville et son challenger (lui aussi membre actif des soutiens à Chavez!).
Incroyable mépris pour les 700 personnalités du monde. Il semble selon les observateurs de la presse, que cela soit une habitude locale.
L’après-midi, nous avons pu enfin travailler sur la construction d’un autre monde, prenant en compte la volonté collective de ne pas laisser trop de monde sur le bord du chemin.
Naturellement, la participation citoyenne, le rôle particulier des "autorités locales" (les maires chez nous) ont été au coeur des tables rondes sur l’inclusion sociale. Je vous renvoie à mon discours annexé à une note précédente.
Nous avons aussi beaucoup échangé sur le service public – concept qui n’a pas le même contenu selon les continents ou pays.
Enfin un travail important se fait aussi sur les objectifs du millénaire, la lutte contre la pauvreté la plus totale, l’accès à la santé (paludisme, sida…).
Le commerce équitable et éthique, le rejet de l’Agcs (accord général du commerce et des services) font partie des engagements des autorités locales pour au contraire s’aider mutuellement à ne pas amplifier mais plutôt résister au libéralisme .
Ce matin, Mardi, nous assistons au compte rendu des tables rondes pour ensuite établir une résolution commune.
À suivre
Download caracas_interv_gilbert_roger.pdf

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Autres articles qui pourraient vous intéresser.